Cuisiner les stocks avec les plantes sauvages

Le principe de base est bien connu : on stocke ce qu’on mange et on mange ce qu’on stocke. Une fois cette idée admise, on se rend rapidement compte que l’on met toujours au menu les mêmes plats. 

Que faire donc pour créer un appétissant repas avec les éléments incontournables de nos réserves ? Facile. Ajoutez-y quelques plantes sauvages comestibles.

En un tour de main, vous découvrirez  le plaisir de cuisiner avec un rien, tout en diversifiant les goûts. Aujourd’hui je vous propose quelques idées culinaires pour utiliser un des piliers des stocks : la boîte de sardines.

I – Les boîtes de sardines :

Le principe de conservation de ce petit poisson a vu le jour en 1823, lorsque Pierre Joseph Colin, confiseur de son état, a créé la première conserve de sardines stérilisées dans une boîte en fer blanc.

sardines en boite

Aujourd’hui, il en existe de nombreuses variantes, allant du basique à l’huile  aux nouveautés de ces dernières années comme la sardine au beurre de baratte à poêler, en passant par la sardine au whisky.

Les plus courantes étant les sardines à l’huile d’olive ou de tournesol et les sardines à la tomate.

Idées recettes :

Par principe, nous n’utiliserons, outre les sardines en boîte, que des éléments que l’on pourra également trouver dans le jardin ou dans les stocks comme, par exemple, la farine, l’huile, le sel, etc. 

Les quantités indiquées le sont pour une personne

Pâté de sardines à la menthe

La menthe :

Il existe de nombreuses espèces de menthe. Elles ont en commun d’avoir une tige carrée, des feuilles décussées, plus ou moins de poils, et surtout une odeur forte de menthe.

menthe

Bref, si ça sent la menthe et que ça correspond à ces critères morphologiques, ça en est.

La menthe est riche en vitamine A. Elle stimule la digestion et peut faire disparaître les nausées, le rhume ou le mal de tête. Elle est tonique le matin au petit déjeuner et sédative le soir.  

Pour cette recette, n’importe quelle menthe peut faire l’affaire. La menthe poivrée du jardin comme la menthe à feuilles rondes qu’on trouvera très fréquemment au bord des chemins.

soupe

Ingrédients :

  • Une boîte de sardines à l’huile d’olive.
  • Une poignée de feuilles de menthe.
  • Du sel.

Méthode :

1 -Laver et ciseler finement la menthe.

2 -Écraser les sardines avec leur huile.

3 -Mélanger ces deux ingrédients et saler.

Servir ce pâté en toast sur des biscottes ou du pain fait maison.

Soupe de sardine à l’achillée millefeuille 

L’achillée millefeuille :

C’est une plante avec des petites fleurs blanches ou rosées, réunies en groupe dans une sorte d’ombelle qui ressemble vaguement à la fleur de carotte, mais en plus petite, plus dense et beaucoup plus basse. Ses feuilles sont très découpées, d’où son nom de millefeuille, elles ont une forte odeur qui s’approche de celle du thuya.

achillée millefeuille

Elle est utile pour traiter les pertes d’appétit, les troubles digestifs et les douleurs menstruelles. C’est surtout comme aromatique et digestif qu’on l’utilisera en cuisine.

soupe

Ingrédients :

  • Une boîte de sardines à la tomate.
  • Une fleur d’achillée ou 5 grosses feuilles d’achillée.
  • 250 ml d’eau (la valeur d’un mug classique).
  • Une pincée de sel.

Méthode :

1 – Ciseler fin l’achillée.

2 – Écraser les sardines avec leur sauce tomate.

3 – Mettre ces ingrédients, l’eau et le sel dans une casserole.

4 – Cuire à feu doux 15 minutes.

Servir chaud avec des biscottes frottées à l’ail en guise de croûtons.

Mini acras de sardines aux orties

L’ortie :

Même si elle n’est pas très engageante avec ses piques désagréables, une fois que vous aurez appris à la cueillir en la caressant dans le sens du poil, ou en mettant des gants, vous allez pouvoir profiter de ses multiples bienfaits en l’introduisant chaque jour dans votre cuisine. 

orties

Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à l’introduire régulièrement dans vos plats comme n’importe quel légume, car elle renforce le système immunitaire grâce à sa grande richesse en vitamines et divers minéraux tels que magnésium ou potassium, mais surtout le calcium et le fer.

Pour l’apprivoiser sans vous piquer, réalisez cette recette avec les graines vertes des orties.

boules

Ingrédients :

  • Une boîte de sardine à l’huile de tournesol.
  • Une poignée de graine d’orties ou une dizaine de feuilles d’orties ciselées finement.
  • 4 cuillères à soupe rases de farine.
  • 1 œuf.
  • Un peu d’huile.
  • Une pincée de sel.

Méthode :

1 – Laver et égrainer les graines d’orties, ou ciseler les feuilles.

2 – Égoutter les sardines et conserver l’huile pour la cuisson.

3 – Écraser finement les sardines.

4 – Ajouter les orties, la farine, un œuf et du sel.

5 – à l’aide de deux cuillères à café, faire des petites boulettes de 2 cm de diamètre environ.

6 – Cuire ces dernières dans l’huile des sardines à laquelle on rajoutera de l’huile d’olive s’il n’y en a pas assez.

Astuce : Il doit y avoir une hauteur d’huile d’un centimètre dans la poêle. Plus elle sera petite et moins vous aurez besoin d’huile.

Tarte de sardine à la berce

La grande berce :

Facile à reconnaître avec ses grandes tiges creuses et ses boutons floraux qui ressemblent à des petits brocolis entourés d’une gaine. Les fleurs sont blanches, et regroupées en ombelles de 10 à 25 cm de diamètre qui se voient de loin. Ses feuilles sont découpées et poilues.

grande berce

Attention, il faut mettre des manches longues et des gants pour la récolter, car sa sève peut être photo-sensibilisante, et provoquer des brûlures. Une fois cuite, elle ne présente plus de risque de réaction cutanée. Elle est riche en vitamine A et en potassium, entre autres. Elle a une odeur de panais et un goût extraordinaire, un peu poivré, entre le fenouil et la mandarine en passant par la pistache. 

Ingrédients :

  • 8 cuillères à soupe rase de farine.
  • Du sel.
  • 7 cuillères à soupe d’eau.
  • Une boîte de sardine à l’huile de tournesol.
  • Des tiges ou des pétioles de berce.
  • Un peu d’huile.

Méthode :

1 – Préparer une pâte brisée en mélangeant 6 cuillères à soupe de farine, 4 cuillères à soupe d’eau, du sel et une cuillère à café d’huile.

2 – Étaler la pâte, la placer dans un plat huilé et fariné. Réserver.

3 – Couper la berce en petits morceaux.

4 – Les faire revenir à feu doux 10 minutes dans une poêle.

5 – Ajouter le contenu de la boîte de sardines, huile comprise.

6 – Écraser grossièrement les sardines en mélangeant le tout.

7 – Ajouter immédiatement 2 cuillères à soupe de farine, mélanger, puis 3 cuillères à soupe d’eau, saler.

8 -Mettre ce mélange sur la pâte.

10 – Cuire au four préchauffé th6 (180°) pendant 30 minutes.

Cette tarte peut être servie chaude ou froide.


Laurence « Hildegarde » Talleux
Les derniers articles par Laurence « Hildegarde » Talleux (tout voir)
Bandeau OVERLORD

Laurence « Hildegarde » Talleux

Laurence "Hildegarde" est spécialiste des plantes sauvages utiles, comestibles et médicinales pour l'association "Échappées sauvages".

vous aimez survival-mag, suivez nous