Sarah Marquis

La résiliente de l’extrême

En ce mois de février, lorsque j’ai la chance de discuter avec Sarah Marquis, elle est chez elle, dans ses montagnes suisses.

Je saisis tout de suite l’opportunité de satisfaire ma curiosité au sujet d’où peut donc vivre et que peut donc faire une exploratrice célèbre quand elle n’est pas bien loin dans un endroit reculé de la planète. Sarah Marquis habite une tiny house (micromaison) construite de ses mains avec l’aide de son frère durant 6 mois.

“ J’ai suivi mon cœur (ma mission de vie), et je suis devenue exploratrice au National Geographic, ce que rêvait la petit Sarah de 7 ans ”

survival-mag – Sarah Marquis

Au cœur de la forêt, dans les Alpes suisses, elle confie : « Au milieu des oiseaux, sans musique, sans bruit, c’est là que je retrouve le silence et la solitude de mes expéditions. ». Une démarche de simplicité volontaire en parfaite cohérence, comme je vais le découvrir, avec le personnage. Elle travaille sur son prochain livre quand je l’interromps pour lui demander pourquoi ce choix de vie entre 2 aventures au bout du monde.

Les derniers articles par Joël Schuermans (tout voir)
Bandeau OVERLORD

Joël Schuermans

Après 12 ans passés dans une unité commando, il a repris une carrière de medic spécialisé dans les zones hostiles et/ou isolées. Aventurier et voyageur au long cours, il est un spécialiste médical pour expéditions et missions lointaines. Conseiller éditorial du magazine Survival, auteur de plusieurs livres et de nombreux articles. Vidéaste et photographe, il réalise des reportages écrits et vidéos sur certains sujets d'aventure et notamment sur les rangers de la lutte anti-braconnage en Afrique.

vous aimez survival-mag, suivez nous