Le low profile

ou comment être prêt sans en avoir l’air

Se déplacer dans la vie de tous les jours sans se faire remarquer est moins facile qu’il n’y paraît. Quand on se penche sur la littérature actuelle à ce sujet, qu’elle soit sous forme papier ou virtuelle, on en arrive toujours au même point ; vous devez sortir votre portefeuille pour faire l’acquisition d’un pantalon 5.11 et d’un sac d’évacuation kaki multi poches. Primo : en France, rien de tel pour attirer l’attention sur vous. Deuzio : transporter un sac de 8 à 12 kg toute la journée est douloureux.

Surtout, ne confondez pas préparation et anticipation. À l’heure des chaînes d’information en continu, il paraît peu probable que vous soyez pris au dépourvu ; au contraire, des signes avant-coureurs vous permettront d’anticiper la montée en puissance d’une crise potentielle.

Jusque-là, et dans l’optique de se fondre dans la masse, privilégiez une préparation qui s’étalera dans le temps ; il sera toujours plus judicieux de mettre en œuvre, de manière discrète, des préparatifs simples pour favoriser votre future évacuation vers votre zone refuge plutôt que de procéder à des achats en masse qui n’auront pour conséquence que d’alerter votre voisinage.

Découvrez la suite de cet article est dans Survival #27

Les derniers articles par Serge (tout voir)
Suivez-nous :
Instagram
Twitter
Visit Us
Follow Me
LINKEDIN
Share
Bandeau OVERLORD

Serge

Ex-membre des forces spéciales, survivaliste aguerri, Serge maitrise de nombreux domaines de la survie. Il est en permanence en recherche d'autonomie et sa particularité est de tester pour lui et sa famille la plupart des sujets qu'il évoque dans le magazine, faisant de lui un spécialiste du retour d'expérience.

vous aimez survival-mag, suivez nous