Le moulin à farine : un outil parfait pour la BAD

Le moulin à farine s’intègre parfaitement dans une BAD, ou n’importe quel système durable. Qu’on soit végétarien, vegan, flexitarien, carnivore, etc., la farine est depuis des siècles un des piliers alimentaires centraux.

Prix d’achat : 20 €

Un moulin à farine s’intègre parfaitement dans une BAD,

Farine de riz, de maïs, de blé, de lentille, de quinoa, de pois, de fève, d’arbre ou de racines comestibles, etc., vous l’aurez compris, tout ou presque peut être transformé en farine, du moment que le produit rentre entre les meules, soit sec et comestible. 

Un moulin de cette taille trouvera facilement place dans une petite cuisine, ainsi il suffit pour un petit groupe de personnes. Pour 10 personnes ou plus, viser donc un moulin de la taille au-dessus, tout à fait trouvable en vide-grenier aussi. 

L’utilité du moulin à farine

Une fois le réglage des meules effectué avec la vis centrale, la matière première est passée dans le moulin ; après plusieurs tours de manivelle, il en ressort ainsi une farine dite complète. Si vous la désirez plus fine ou plus grossière, le réglage ainsi que le nombre de passes peut être changé. Une farine complète est toujours plus riche en éléments qu’une farine blanche, et ça en situation dégradée, ça compte ! Une farine de type 150/170 est bien plus nourrissante qu’une farine raffinée, cela vous tiendra au corps, et vous évitera une étape de travail supplémentaire. Maintenant si vous souhaitez quand même obtenir une farine blanche et raffinée, c’est possible en tamisant ce qu’on appelle « le son » (qui est l’enveloppe de la graine.) 

Moudre sa farine est un jeu d’enfant

Moudre sa farine est un jeu d’enfant, pourvu que le moulin soit solidement fixé ou accroché par un système fiable. Ainsi les enfants en bas âge et les grands-parents peuvent facilement faire ce boulot qui ne réclame quasiment pas d’huile de coude. Certains s’attachent encore à vouloir improviser un moulin à farine grâce à un moulin café, mais, au même titre qu’une cuillère ne remplace pas souvent un couteau, il est toujours préférable d’avoir l’outil le mieux adapté pour faire le job.

La farine une fois fabriquée peut être stockée quelques années. Il ne sert à rien de la stocker 15 ans, car elle perd rapidement ses qualités nutritionnelles. Mieux vaut donc privilégier le stockage de céréale et moudre son grain pour la semaine, ou le mois par exemple.

Restauration et entretien :

Moudre sa farine

Ce moulin acheté pour une poignée d’euros a été légèrement sablé, puis peint avec une peinture alimentaire en extérieur. Les meules et pièces métalliques de contact ne doivent recevoir aucun produit, le frottement de celle-ci le ferait partir dans la farine. Le métal nu a donc simplement reçu 2 couches d’huile, en l’occurrence une huile dite siccative comme l’huile de chanvre, ce type d’huile sèche, puis forme une croûte, ce qui permet à la farine de ne pas adhérer aux meules. Le moulin étant très facile à démonter, un coup d’huile siccative, voir demi-siccative peut être passé toutes les 4 ou 5 utilisations.

bouton commander


Bandeau OVERLORD

vous aimez survival-mag, suivez nous