Comment faire du pain à la mode bushcraft

Il existe de nombreuses recettes de pain au feu de camp : chapatis, pains frits, banniques et autres galettes qui sont agrémentés des plantes et fruits récoltés en bord de chemin. Cependant, dans nos forêts, quoi de mieux que de préparer un véritable pain boulanger fidèle à la gastronomie française ?

Les recettes de pain autour du camp font souvent appel à de lourdes marmites en fonte ou demandent à aménager des fours en terre : irréaliste pour les bushcrafteurs s’autorisant un court bivouac ou les randonneurs en constante itinérance. La recette décrite ici se veut simple, savoureuse et ne demande qu’une poignée d’accessoires peu encombrants et légers.

Préparation du pain
Un matériel réduit pour réaliser cette recette : la gamelle peut être remplacée par le seul billycan. Un mug métallique est indispensable.

I – Un matériel minimal et polyvalent

Depuis des années, nous avons adopté deux accessoires dont nous ne nous séparons sous aucun prétexte : le mug et le billycan. Deux contenants en acier offrant une multitude d’utilisations : Le billycan servira ici à mélanger les ingrédients, à faire tiédir de l’eau et sera utilisé comme four de fortune. Le quart en métal accueillera le pâton au moment de lever et de cuire. Lors de la rédaction de cet article, nous avons également utilisé des couverts en métal et une gamelle en fer blanc pour mélanger les ingrédients. Ces derniers sont minimaux : farine, sel, eau tiède… Seule la levure peut poser un dilemme : nous utilisons de la levure boulangère déshydratée pour nos expéditions (plus facilement transportable), mais la levure boulangère fraîche peut être envisagée pour les bivouacs courts. Nous agrémentons notre pâte d’une pincée de sucre et d’un trait d’huile d’olive, le lecteur choisira d’en faire de même ou pas.

Bandeau abonnez-vous

Alban préparant le pain

II – Préparation de la pâte à pain

Faites tiédir une bonne quantité d’eau au-dessus du feu de camp. Un trépied avec un suspenseur ajustable est alors très pratique. L’eau doit être chaude, mais pas brûlante : trempez-y votre doigt, vous devez pouvoir l’y laisser sans vous brûler. Mélangez la farine, le sel, la levure, le sucre dans un récipient pour bien répartir l’ensemble des ingrédients. Ajoutez progressivement l’eau tiède en remuant constamment. Si la pâte colle trop, ajoutez de la farine ; si le pâton est trop rigide et se casse, ajoutez de l’eau. Vous devez obtenir une pâte souple et élastique, non collante. Huilez votre quart et placez-y le pâton. Déposez le quart dans le billycan que vous suspendrez assez haut au-dessus du feu : la pâte doit lever pendant au moins 30 minutes dans une atmosphère tiède.

Bouton Commander-survival-34

Retrouvez la suite de cet article dans Survival#34

SURVIVALMAG
Suivez-nous :
Instagram
Twitter
Visit Us
Follow Me
LINKEDIN
Share
Bandeau-Overlord

SURVIVALMAG

Le guide de survie en milieu hostile. Survival vous prépare à affronter les dangers que la société moderne nous a fait oublier. Survival, le guide de survie en milieu hostile. Découvrez le premier magazine français dédié aux survivalistes!

vous aimez survival-mag, suivez nous