Edito #10 : C’est arrivé près de chez vous…

Lorsqu’un paradis se transforme en enfer, notre culture nous pousse théoriquement à en expliquer les causes. Si ces dernières nous semblent incongrues, la facilité intellectuelle nous invite à expliquer que la réaction au malheur justifie le malheur lui-même. Les scènes de pillage à Saint-Martin aux Antilles françaises devraient à elles seules justifier les ravages de l’ouragan Irma…

Bandeau abonnez-vous

Voilà bien ce que génèrent nos médias, qui n’ont pas pour ambition de développer des émotions positives, mais seulement des émotions violentes. Captiver l’attention par des images-chocs qui interpellent, orienter si possible l’opinion publique en lui donnant bonne conscience, lui permettre de s’identifier à l’abri douillet de son home-sweet-home, le déculpabiliser en l’assurant que tout est sous contrôle et que le sentiment d’abandon qu’expriment les intéressés est dû à du stress mal géré… L’exagération, voire la falsification, sont du fait du sujet filmé, interviewé, pas de celui qui tient le micro ou la caméra puisqu’il est, c’est évident, totalement neutre !

Qui pourrait en douter ?
Vous, moi… Souvenez-vous du nuage « tchernobylien » qui s’arrêtait à nos frontières… Ceux qui n’y croyaient pas étaient des manipulateurs, limite dissidents. La colère des habitants des Antilles françaises est légitime, notre indifférence devrait être carrément illégale. Mais pire encore, nul ne se soucie des ravages que l’ouragan a provoqués dans cet archipel, en dehors de Saint-Barth ou Saint-Martin. La désinformation est coûteuse, la négation de l’existence est rentable. Qui est allé enquêter sur les îles Vierges, Tortola, Anguilla, Statia ? Oui ces îles existent, il y survit des humains, tout comme sur Haïti ou Cuba et Irma y a semé la désolation.

C’est sûr que c’est une info importante de savoir que Donald Trump a perdu une maison à Saint-Martin ou que les Cadillac de Miami vont prendre cher… J’en suis encore tout bouleversifié !

Suivez-nous :
Instagram
Twitter
Visit Us
Follow Me
LINKEDIN
Share
Bandeau-Overlord

vous aimez survival-mag, suivez nous